Simulation de tribunal / RPG dans l'univers Ace Attorney - Phoenix Wright !
 

Le Juge
Maître du Jeu
Juge Suprême
avatar
Âge du Personnage : 100.000 ans
Messages : 172
Mer 23 Déc - 14:10
Bonjour à vous, Invité. J'ai jugé bon de vous transmettre ceci, que j'ai trouvé dans les affaires d'un ancien grand avocat de renom. Après avoir lu Procédures d'un Procès, le classique des manuels de droit, je pense que ceci vous sera plus qu'utile pour mener votre procès à bien. Bonne lecture !




  • L'Enquête.

Dans certains cas, vous aurez la possibilité de vous rendre sur la Scène de Crime avec un assistant, si vous en avez un. Premièrement, utilisez les balises [hide] afin de cacher vos découvertes à l'Accusation. Ils ont déjà une longueur d'avance, il ne faudrait pas les avantager encore plus !
On vous présentera la scène de Crime, et parfois d'autres lieux liés à l'Affaire. Notez que vous passerez après les Inspecteurs de la Police, et les Procureurs. Il ne restera donc plus grand chose à glaner, mais vous pourrez au moins situer l'action, et qui sait tomber sur une preuve qui aurait échappé aux yeux des autres.
Si vous voyez quelque chose de suspect, demandez des informations à l'Officier Ballaud qui sera sur place. Pas d'inquiétude, il vous prendra certainement pour quelqu'un de la police ou du Barreau et ne vous posera pas de question. Au contraire, il vous dira si c'est une pièce à conviction, ou non.
L'autre intérêt de vous rendre là-bas, c'est de discuter avec les témoins. En effet, certains seront encore présents et vous livreront des informations précieuses sur ce qu'ils ont vu. Tout cela devrait vous aider à comprendre ce qu'il s'est passé, ou en tous cas, ce que tout le monde croit.



  • Préparation.

Prenez le temps de bien examiner chaque pièce à conviction. Essayer de penser "outside the box", d'imaginer un autre scénario qui pourrait innocenter votre client. Vous croyez en lui, n'est-ce pas ? A ce stade là, peu de contradictions pourront être révélées. Mais prenez connaissance du dossier, et pourquoi pas, parlez en avec un assistant, ou un collègue. N'oubliez pas les balises [hide], et privilégiez un endroit privé, comme votre cabinet d'avocat.



  • Pièces à conviction

Votre travail, pour sortir votre client d'affaire, est de démontrer son innocence, et la cerise sur le gâteau, de trouver le véritable coupable selon vous. Pour cela, vous devrez utiliser des pièces à conviction. N'oubliez pas que formuler des hypothèses plausibles vous aidera à convaincre le juge de la possibilité que votre client est innocent, jusqu'à un certain point. Au delà, il vous faudra des pièces à conviction solides. Sinon le juge devra s'en tenir à la version de la Police et de l'Accusation.
D'autre part, sachez qu'une pièce à conviction qui peut sembler peu utile et présente depuis le début du procès peut se révéler être la clé de l'affaire, et votre pièce à conviction finale pour prouver votre théorie à la Cour. Ne négligez aucune preuve !
Enfin, sachez que les pièces à conviction trouvées sur la scène de crime doivent être obligatoirement présentées devant la Cour. C'est à vous de décider quand, mais elles devront être présentées ! Sinon votre plaidoirie sera ignorée et l'affaire sera perdue. Ne tardez pas trop !


  • Le Procès

-L’enquête désormais terminée, vous voilà parti pour votre procès ! Mais cependant, ne partez trop vite ! Organisez correctement votre dossier de l’affaire avant tout et remettez-vous en tête chaque pièce à conviction pour être sûr de ne rien oublier. Vos pièces à conviction sont une de vos seules armes durant le procès face aux témoins et à l’accusation qui ne désirent que le verdict Coupable ! Attention, par contre, pas de nuit blanche passée à étudier ce même dossier, il faut un avocat en forme pour le procès de demain !
Et vous voilà donc, tout frais et bien coiffé, les cordes vocales légèrement échauffées, prêt à défendre avec toute votre âme votre client. Profitez d’ailleurs avant le procès d’une dernière petite discussion avec lui dans la Salle d'Attente de la Défense si jamais vous avez besoin d’une information manquante. Enfin, s’il se décide à vous la donner. Il est aussi bon de parler stratégie avec votre assistant, si vous en avez un. En effet, deux cerveaux valent mieux qu'un. L'Huissier viendra vous chercher quand le procès débutera.
-Vous voilà désormais dans la salle d’audience ! Après avoir affirmé être prêt, vous allez devoir écouter les deux personnes qui vont faire vivre le procès et les témoins, nommées Procureur et Juge. Vous entendrez ainsi le résumé de l’affaire et la Déposition d’un premier témoin appelé par l’accusation.
-C’est là que commencera une de vos tâches les plus importantes : le contre-interrogatoire ! Ainsi, vous pourrez demander au témoin des informations supplémentaires sur leurs déclarations pour finalement lancer un splendide « OBJECTION ! » lorsque vous trouverez une contradiction dans son témoignage. Cette objection doit bien sûr s’accompagner d’une pièce à conviction tangible car, dans le cas contraire, le juge vous remettra sans hésiter à votre place avec une jolie amende, qui, si elle est donné trop de fois, finira par vous conduire à la perte.
Et donc, revenons-en à cette objection ! Une fois que vous avez mis le doigt sur cette contradiction et l’avez prouvé à l’aide d’une preuve, vous devrez hypothetiser à propos de ce mensonge. Hypothèse que vous développerez tout au long du procès à l'aide d'autres pièces à convictions et que vous aurez besoin de définitivement prouver à la fin du procès. Cependant, faîtes attention au procureur qui vous mettra sans hésiter des bâtons dans les roues !
N'oubliez pas de conclure le Contre-Interrogatoire en informant le Juge que vous en avez terminé avec ce témoin.
-Répétez la procédure pour tous les témoins de l'Accusation. L'une des techniques pour innocenter votre client, est de décrédibiliser les témoins de l'accusation en montrant toutes les failles et leurs mensonges dans leurs témoignages à l'aide de preuves.
Si à la fin du procès -ou même avant, ce qui serait un exploit- votre théorie semble cohérente et que vous la prouvez avec une pièce à conviction finale, c’est en générale la victoire et un joli « Non Coupable » pour votre client ! Bien joué ! Dans le cas contraire, malheureusement, vous pourrez dire au revoir à votre client qui ira pourrir en prison. N’oubliez donc jamais que c’est la vie de votre témoin qui repose sur vos épaules.


  • Expertises

Entre les procès, vous pouvez faire expertiser certaines pièces à conviction au Laboratoire d'Analyses. Cela vous coûtera de l'argent, mais pourra aussi vous faire découvrir des éléments importants. Utilisez le à bon escient, mais ne vous ruinez pas.


J'espère que j'aurais pu vous aider à faire vos premiers pas dans la Cour. N'hésitez surtout pas vous faire assister durant l'enquête et le Procès par quelqu'un, voire même un autre avocat de la Défense chevronné ! C'est légal, du moment qu'il ne s'exprime pas à votre place devant la Cour.
Bonne chance,
P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tout est innocent, jusqu'à ce que l'on décide du contraire {Alexandre}
» La bulle du Pape Innocent XII se rapportant à Brasparts
» Le divertissement est peut-être enfantin mais tellement innocent... Beaucoup de gens l'ont oublié.
» What about playing chess?
» Un café pas si innocent que cela. [PV Ren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Wright :: HRP → Bible du forum :: Règlement & Explications diverses-
Sauter vers: